Les vingt-quatre élèves du CE1 de l’école Jules Vallès, à Griffeuille, et Isabelle Faure, leur institutrice, terminent l’année scolaire sur une très bonne note. Ils viennent de remporter Le petit fauve d’argent, une distinction attribuée par le prestigieux festival de la bande dessinée d’Angoulême. Bien que la manifestation se déroule en janvier, le palmarès des différents concours s’adressant au public, est plus tardif. C’est donc au début du mois de juin que les petits Arlésiens ont reçu le prix récompensant une BD dans la catégorie « œuvre collective d’enfants âgés de 7-8 ans ». Ces lauriers viennent couronner les planches dessinées et le scénario de La pierre magique, l’aventure d’un enfant amateur de sucreries. Avant de l’inscrire à une compétition, cette réalisation autour de la bande dessinée élaborée en à peine deux mois, était pour Isabelle Faure un moyen d’intéresser ses élèves à la lecture. « Des textes pas trop longs, la richesse du graphisme, des personnages auxquels les élèves s’attachent permettent une approche agréable pour l’apprentissage. Ils ont découvert également une variété de techniques et de métiers dans le domaine de la BD » explique l’enseignante qui s’attache aussi à la valeur du travail collectif dans ce projet. En plus de la reconnaissance, la classe a gagné des albums, des abonnements à des magazines.

La première planche de la bande-dessinée La Pierre magique