Les 22, 23 et 24 août 1944, les Résistants arlésiens se soulèvent contre les forces allemandes pour libérer leur ville, avant l’arrivée des troupes alliées et française, débarquées sur les côtes de Provence le 15 août 1944.
Une poignée d’hommes et de femmes ont pris les armes pour libérer leur ville et plusieurs d’entre eux -Paul Lacroix, Fleury Prudhon, Francis Benson, Gustave Eyglument, Elie Giraud, Luigi Natali, Emile Barrère, André Benoît, Jean Eyrhal, Pierre Euzéby- ont payé de leur vie cet acte de courage.
Chaque année, la Ville commémore cette page importante de son histoire et rend hommage à ces combattants qui ont libéré Arles.

Le 24 août 1944, après trois jours de combats, les allemands battent en retraite, la bataille pour Arles est gagnée. Les FFI (Forces françaises de l’intérieur) défilent sur le boulevard des Lices et se rassemblent sur la place de la République.
(Photo coll. Centre de la résistance et de la déportation du Pays d’Arles)

Ce jeudi 22 août 2019, les cérémonies commémoratives du 75e anniversaire de la Libération d’Arles débuteront à 17h, devant la stèle à la Mémoire des Combattants de la Libération d’Arles, sur la place Lamartine, là où se déroulèrent les plus violents combats, puis rue Portagnel, devant la maison du Docteur Joseph Imbert (1903-1945), ancien Résistant-Déporté et Chef de groupe Libération pour la Ville d’Arles.
Les cérémonies se poursuivront à 17h30, devant le monument aux Morts de la Résistance et de la Déportation, boulevard Émile-Combes, à 17h45, devant le monument aux Morts du boulevard des Lices, à 18h, devant la stèle Imbert-Gautier, dans la salle des Pas Perdus de l’Hôtel de Ville.
Les allocutions officielles auront lieu dans la cour des Podestats de l’Hôtel de Ville.