Roca Rey était annoncé. C’est finalement Enrique Ponce, l’un des meilleurs maestros contemporains, qui disputera le mano a mano face à Juan Bautista, le samedi 7 septembre, dans les arènes d’Arles, pour la Feria du riz.

Enrique Ponce dans les arènes d’Arles en 2017. photo R. Boutillier/ville d’Arles.

Le prodige péruvien a en effet annoncé, le 20 août 2019, qu’il renonçait à sa temporada européenne, en raison de lésions aux cervicales. Ponce, qui avait dû déclarer forfait à sa participation à la dernière Feria de Pâques en raison d’une blessure au genou, fait son grand retour à Arles pour le plus prestigieux des rendez-vous, la Goyesque.

Celle du 7 septembre 2019 est d’ores et déjà annoncée comme le grand événement de la temporada à plus d’un titre. C’est en effet, depuis 2003, un grand moment, inventé à Arles par Luc Jalabert, le père de Jean-Baptiste. Cette année, elle prendra une saveur particulière puisque le torero français y célèbrera 20 ans d’alternative tout en faisant ses adieux. Dans ce contexte, Enrique Ponce, qui a triomphé dans les grandes arènes du monde entier depuis sa prise d’alternative le 16 mars 1990 mais rarement à Arles, aura à coeur d’inverser le cours de l’histoire. Il affrontera des toros d’Adolfo Martin, Nuñez del Cuvillo, Juan Pedro Domecq.

Il reste quelques places pour la goyesque. Arènes d’Arles : http://arenes-arles.com/index.html ou tél. 08 91 70 03 70

Tout le programme de la feria sur arles-agenda.fr