Les petites filles se préparent pendant presque une année pour vivre le grand défilé. photo R. Boutillier/ville d’Arles.

Cinquante-quatre fillettes, âgées de 7 à 10 ans, participeront, le dimanche 8 décembre, à la cérémonie de prise de coiffe organisée par Festiv’Arles.

La cérémonie, inventée par Festiv’Arles, met en valeur les petites filles qui portent pour la première fois la coiffe avec les baneto, comme Mireio. Elles viennent de tout le Pays d’Arles et au delà des départements voisins, du Gard et du Vaucluse. Elles préparent ce grand jour depuis plusieurs mois, en participant à différents ateliers pour apprendre notamment à se coiffer et à s’habiller dans la tradition du Pays d’Arles.

Le jour J, le programme conçu par Festiv’Arles, est organisé en plusieurs étapes. Les petites filles ont rendez-vous à la salle des fêtes en début d’après-midi pour se préparer. A 16h15, accompagnées de leurs marraines, elles prennent le départ d’un grand défilé qui les mènent à travers les rues du centre-ville jusqu’à l’église de Major. Cette année, un hommage particulier sera rendu au marquis Folco de Baroncelli-Javon (créateur de la Nacioun Gardiano, pour maintenir et défendre les traditions camarguaises) pour le 150ème anniversaire de sa naissance, en présence de ses arrières-petits-fils Bérenger et Réginald Aubanel, qui seront les parrains de cette promotion.

Après avoir été reçues par le maire d’Arles dans la salle des Pas-perdus de l’Hôtel-de-Ville, les jeunes filles retournent à la salle des Fêtes, où un grand spectacle leur sera réservé, ainsi qu’à leurs familles.