Photo Virginie Ovessian Photographe

Un peu plus de deux ans après la fermeture de Solid’Arles, les locaux de la rue du Président-Kennedy s’apprêtent à reprendre vie. « Dans la cuisine – Griffeuille » ouvrira ses portes le 18 janvier avec, toujours, les bons produits et la solidarité en étendard. Ce projet de cuisine collaborative mijotait depuis de longs mois dans les marmites de Luma, de l’association Petit à Petit et de la régie Regards. Concrètement, « Dans la cuisine » proposera un service de livraison à vélo de repas dans des contenants réutilisables, un service traiteur et de la restauration sur place à prix libre. Ancien professeur de cuisine, notamment au lycée Perdiguier, le chef Cyril Bailly sera à la baguette avec « une cuisine tournée vers le végétarisme, à base de produits locaux, naturels, frais et de saison. »

Un lieu de vie et un tremplin vers l’emploi

Ce nouvel espace aura deux autres vocations : être un lieu de vie où s’organisent ateliers et événements, et un tremplin vers l’emploi autour de la cuisine. « C’est un secteur porteur, particulièrement à Arles où les besoins sont importants, note Anne Drilleau, coordinatrice de l’association Petit à Petit, qui avait déjà mené à bien dans le quartier le projet de Jardins partagés. L’idée est donc à la fois d’accompagner le retour sur le marché du travail, d’atténuer l’isolement, et de faciliter l’accès à une alimentation saine. » La structure, qui démarrera avec deux salariés, sera chapeautée par une Société coopérative d’intérêt collectif composée initialement de neuf coopérateurs (associations, entreprises et particuliers), mais qui sera ouverte à tous les souscripteurs qui le souhaitent dès le jour de l’ouverture.

De nouveaux commerces

« Dans la cuisine » n’occupera qu’une partie des anciens locaux de Solid’Arles. La Sempa (Société d’Éco-nomie Mixte du Pays d’Arles), propriétaire des lieux, a fait un appel à projets pour relancer aussi l’autre partie, puis a proposé aux habitants du quartier de voter pour l’idée qui les séduisait le plus. C’est une épicerie, portée par un habitant de Griffeuille, qui a été retenue. Ce nouveau commerce devrait également ouvrir ses portes courant janvier, tout comme la sandwicherie qui doit voir le jour dans l’ancienne laverie attenante.

Toutes les infos sur la page Facebook de « Dans la cuisine – Griffeuille ».