Photo école Marinette-Carletti

Émilie Boutin et Isabelle Dejean sont intarissables sur les bienfaits du jardinage à l’école. Les deux enseignantes de l’école Marinette-Carletti de Mas-Thibert cultivent en effet le sujet avec leurs élèves de CM1-CM2 et de la section moyens-grands de maternelle. En quelques saisons de pratique, tous sont passés du b.a-ba (préparer le terreau, arroser…) à une vraie connaissance des plantes. L’expérience a commencé grâce aux 400 m2 de terrain disponibles à l’intérieur du groupe scolaire puis la mise en place de ce dispositif de portée éducative s’est faite par étapes. « Nous avons d’abord planté un prunier, un cerisier, un poirier, une vigne. Mais le temps de production est long et les enfants des grandes classes allaient partir sans avoir goûté les fruits » racontent les institutrices. Alors germe l’idée de créer un potager, qui sera menée dans le cadre des activités du cahier ressources proposées par la Ville, encadrées par des intervenants de plusieurs associations.

Prochain défi : les abeilles et les ruches

L’année dernière, la récolte fut bonne car elle a permis de cuisiner et de déguster les courgettes, les topinambours autour d’une leçon sur le manger sain. Outre la fonction d’apprentissage des sciences, la démarche générale se fonde aussi sur la transmission et un travail commun entre les petits et les grands. « Ils participent en binômes » précisent les jeunes femmes. Les parents s’investissent en fournissant des graines, du fumier. « De toute façon, même si le projet est suivi par deux classes, il est fait pour l’école dans son ensemble » poursuivent-elles. La nature, la préservation de la planète, parlent ici à tout le monde et s’affichent sur une fresque de 15 mètres de long peinte par les enfants. L’implication des deux classes a été récompensée en novembre. Elles sont lauréates du concours départemental Jardins nourriciers, potagers et vergers 2019*. Émilie Boutin et Isabelle Dejean sont revenues de l’hôtel du Département à Marseille avec un diplôme et deux pieds de framboisier. Le prochain défi – tout en continuant le jardinage – concernera les abeilles et les ruches.

*La participation au concours départemen-tal, organisé à l’occasion de Marseille-Pro-vence 2019 – année de la gastronomie, a été proposée par le service du développement durable de la Ville.