Les élèves de l’école du Trébon, fier de leur journal. Photo Ville d’Arles

Les élèves et les instits passent, « Le Petit Très Bon » reste. Le journal des enfants de l’école élémentaire du Trébon vient de fêter ses dix ans avec la sortie du 20e numéro qui, comme les précédents, a été confectionné avec le même sérieux qu’un grand canard : conférences de rédaction et sélection des sujets, portraits et interviewes, petites annonces. « La création du Petit Très Bon » en 2010 répondait à la volonté de lancer un projet fédérateur pour toutes les classes, et qui permette une large palette d’apprentissage : rédiger, réfléchir, échanger, transmettre » explique Honorine Cartier, enseignante qui encadre le projet avec sa collègue Cindy Spagnolo et la directrice Anne Colleuille. Depuis, deux numéros – vendus 1,50€ par les élèves à la sortie de l’école – ont vu le jour chaque année. L’argent récolté permet de financer la création du numéro suivant.

« Partager avec les parents ce qu’on fait en classe »

Tiré à une soixantaine d’exemplaire, le journal s’est peu à peu enrichi – passant de 4 à 8 pages – et recentré sur la vie de l’école plutôt que sur l’actualité internationale. Et la rédaction s’est élargie, avec la participation d’élèves de CP-CE1, en plus de tous les autres niveaux. Ce mois-ci, Inès a travaillé sur le compte-rendu de la sortie kayak, Jed sur l’interview des responsables de la piscine Berthier, Adam sur le portrait de la danseuse Emilie Cornillot. « Grâce au journal, on peut partager avec les parents ce qu’on fait en classe » glisse Firdaws, dynamique élève de CM2. En 2014, la qualité du « Petit Très Bon » lui a valu une jolie médaille : le premier prix Mediaktis, concours académique des médias scolaires.