S’aérer l’esprit et apprendre, s’évader. En temps normal, les programmateurs culturels de la ville nous offrent cette forme d’échappatoire avec des expositions remarquables, des visites, des ateliers, des lectures, des concerts. Leurs lieux fermés depuis le début du confinement, ils relèvent le défi de nous cultiver, distraire malgré tout, en restant actifs en ligne via leurs réseaux sociaux. Chaque jour, ils renouvellent leur contenu. Alors que le confinement vient d’être prolongé jusqu’au 12 mai, retrouvez en un clic le fil des informations des institutions arlésiennes.

Le musée de la Camargue, au moment de l’inauguration de son extension. photo F. Gardin/ville d’Arles.

Le musée de la Camargue. Suivez ici la visite du musée commentée par des enfants et naviguez dans ses collections de photographies, objets. Les expositions permanentes et une multitude d’informations sont à retrouver sur le site.

Ouvrir « La boite de Pandore » sur le site du musée Réattu. photo R. Boutillier/ville d’Arles.


Le musée Réattu. L’exposition La boîte de Pandore, qui a connu un franc succès dès son ouverture en février, est élaborée sur le principe de cabinets de curiosités réunissant des collections inédites du musée et des oeuvres d’artistes contemporains. La boîte distille un peu de son contenu dans « 1 jour, 1 salle » sur Facebook, à voir ici.

Prendre le large… grâce aux publications du Musée départemental Arles antique. photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles.


Le musée départemental de l’Arles antique. Les collections permanentes sont mises en valeur en les associant à l’actualité (journée du droit des femmes, arrivée du printemps…) et 90 oeuvres peuvent être vues en 3D. Facebook du musée ici.

La fondation Vincent van Gogh – Arles. Le thème du travail est au coeur de l’exposition …. et labora. Toujours en lien avec l’oeuvre de Van Gogh, elle se décline à travers la collection de photos de Ruth et Peter Herzog, des tableaux, des installations. Suivez la visite ici.

S’échapper, coûte que coûte, avec l’exposition Et labora… de la fondation Vincent van Gogh-Arles. photo f. Gardin/ville d’Arles

Les Rencontres d’Arles. La 51e édition du festival de la photographie, cet été, sera riche en découvertes et célèbrera « la photo qui se dresse, qui résiste ». En attendant, retrouvez son actualité et des bons moments avec Mathieu Chedid par exemple ainsi que les modules ludiques « Les Rencontres à la maison », ici.

photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles

L’ENSP. Des portfolios d’étudiants, des conférences, une présentation de ses nouveaux locaux (boulevard Victor Hugo), l’actualité sur son enseignement, l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie a mis en ligne un kaléidoscope d’images et de textes à voir ici.