En point de mire : les papillons, les oiseaux, les insectes, la végétation. Observez-les à portée de vue ou de jumelles, depuis une fenêtre, un balcon, dans un jardin. En cette période de confinement, vous pouvez également en profiter pour participer au recensement de certaines espèces via l’opération initiée par le CPIE Rhône-pays d’Arles en 2019 avec le soutien du service environnement de la ville d’Arles qui a l’objectif de constituer un Atlas de la biodiversité communale*.
Que vous soyez spectateur ou contributeur sur une plateforme de biodiversité, des sites vous guident :
pour les oiseaux – Alimenter l’observatoire participatif des oiseaux des jardins en restant chez soi.
pour les papillons – Apprendre à les reconnaître et à les recenser à travers l’Atlas de biodiversité communale du CPIE Rhône-pays d’Arles
pour les pollinisateurs – Le Musée national d’histoire naturelle propose le suivi des pollinisateurs qui butinent les fleurs, à voir ici


pour les fleurs – La plateforme OPEN fait découvrir la diversité des programmes de sciences participatives, dont les végétaux et même les champignons.

*Arles a été retenue par l’Agence française de la biodiversité pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Ce travail piloté par le CPIE (Centre permanent d’initiative pour l’environnement) Rhône-pays d’Arles, est accompagné par le Parc naturel régional de Camargue et le Conservatoire des espaces naturels Paca qui se chargent de la démarche scientifique.