Dès le début du confinement, les bonnes volontés se sont multipliées pour fournir du matériel de protection aux soignants. Troisième rencontre de notre série : Audrey Sigovic-Garcia, du groupe Facebook Les Arlésiennes masquées.

Audrey Sigovic-Garcia a mis son activité habituelle entre parenthèses, le temps de fournir des masques aux professionnels qui en avaient besoin. photo P. Praliaud/ville d’Arles.

D’habitude, ce sont des robes, des tops, volantés, froncés, chamarrés qui sortent de son atelier. Mais depuis le 17 mars, la créatrice de mode Audrey Sigovic-Garcia a changé de modèles. Avec d’autres couturières, professionnelles comme elle ou amateures, elle coud des masques à la chaîne. Tout est parti d’un modèle qu’elle a publié sur Facebook et qui a bénéficié de « l’effet positif des réseaux sociaux. » Ces petites mains se sont organisées et montées un groupe facebook, joliment baptisé Les Arlésiennes masquées. Y sont centralisées les demandes émanant des utilisateurs, de récupérer de la matière première, d’échanger les informations, les tuyaux (comment remplacer les élastiques ?), les encouragements. Mais la créatrice a également dessiné le patron du masque diffusé dans le quotidien La Provence dès la première semaine du confinement pour atteindre « toutes celles qui cousent et n’ont pas accès aux réseaux sociaux. »

photo Philippe Praliaud/ville d’Arles.

Dorénavant, elles sont plus d’une centaine à fournir les masques indispensables pour équiper le personnel des Ehpad, les infirmiers libéraux, les professionnels amenés à être en contact avec le public dans les supermarchés, les entreprises de nettoyage… et alimentent aussi la chaîne de solidarité mise en place par la Communauté professionnelle territoriale de santé du Pays d’Arles. « Il faut voir aussi le bon côté de la situation, commente Audrey Sigovic-Garcia. Elle nous a permis de faire de belles rencontres virtuelles, j’ai été émue de découvrir quelques élastiques dans ma boite aux lettres, de rencontrer cette mamie qui a vidé sa boite à couture pour me fournir du matériel. » 

voir le reportage photo sur phototheque.arles.fr