Entre le 1er juin et le 31 août, tous les ans, le CCAS de la ville d’Arles active le plan canicule. Et le contexte sanitaire actuel ne le remet pas en cause, même s’il nécessite quelques adaptations. Il s’agit d’être prêt à agir auprès des personnes particulièrement vulnérables lors des fortes chaleurs : personnes âgées isolées ou en grande précarité, personnes handicapées, jeunes enfants et sans-abris. Ce plan, qui mobilise tous les agents du Centre communal d’action social, s’articule autour de plusieurs points : le recensement des personnes isolées et fragiles, la communication autour des comportements à adopter et l’ouverture de lieux d’accueil climatisés. Il est modulé et monte en puissance en fonction du niveau (jaune, orange ou rouge) de l’alerte canicule déclenchée par le Préfet.

Le recensement des personnes vulnérables. Avec l’aide des structures et des professionnels (notamment les pharmaciens) qui sont en contact avec ces personnes, les équipes du CCAS recensent les personnes âgées de plus de 65 ans et/ou handicapées et les inscrivent, avec leur accord, sur un fichier. Ce fichier permet, en cas d’alerte canicule, de contacter toutes les personnes qui y sont inscrites pour leur rappeler les gestes de prévention contre les fortes chaleurs et détecter celles qui auraient besoin d’une aide supplémentaire. De plus, ces personnes sont automatiquement alertées par le serveur vocal de la ville d’Arles.

Pour être inscrit sur le fichier ou pour signaler une personne qui devrait l’être, il suffit de téléphoner au CCAS, tél. 04 90 18 46 80. La démarche peut également être effectuée en ligne, sur le site https//demarches.arles.fr

Personnes sans domicile. Lors du déclenchement d’une alerte, l’équipe de l’accueil de jour se montre particulièrement présente auprès des personnes vivant dans la rue. Cette vigilance se manifeste par des maraudes plus nombreuses, et un travail mené en partenariat avec le Secours Populaire, présent avec des distributions de nourriture et d’eau. Par ailleurs, la climatisation est en cours d’installation à l’accueil de jour.

Des lieux climatisés. Enfin, différents lieux climatisés connaissent des horaires élargis, voire pour certains, sont ouverts 7 jours sur 7 quand le niveau « orange » de l’alerte est déclenché. C’est le cas des clubs senior (Barailler à Griffeuille, Belmondo au Trébon, Billot à Barriol, Morizot au centre-ville) et des centres sociaux Christian-Chèze à Barriol et Mas-Clairanne au Trébon.

Renseignements : CCAS, tél. 04 90 18 46 80 / ville-arles.fr / demarches.arles.fr