Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Arles Info

Les Escales et les Suds s’associent pour un concert unique

L’engouement des Arlésiens était tel, que les places pour l’unique concert au Théâtre Antique « Protest Songs » proposé le 8 juillet prochain par les Escales du Cargo et les Suds sont parties en quelques jours. Orphelins de leurs festivals et de leurs grands concerts annulés à cause de la pandémie, les Arlésiens se sont précipités dès l’annonce de ce rendez-vous unique.

Il faut ajouter, aussi, que l’affiche fait vibrer : un collectif atypique « Protest songs » avec Jeanne Added, Camélia Jordana, « L » et Sandra Nkaké qui forment une sororité joyeuse pour chanter et raconter, dans plusieurs langues, des histoires de luttes contre l’oppression, la discrimination et la ségrégation, le tout « a capella ». De Joan Baez à Aimé Césaire, elles entendent faire raisonner et vibrer ces voix nobles qui protestent contre l’oppression.

« Un ami m’a proposé ce projet, j’ai immédiatement appeler Stéphane Krasniewski aux Suds pour avoir son point de vue. Il a adhéré tout de suite, alors on s’est lancé » explique Jean-Marc Pailhole le directeur des Escales du Cargo.

Protest songs se produit le 8 juillet au Théâtre Antique. Photo SEKA

« Ce projet nous ressemble, nous rassemble »

Les deux institutions arlésiennes n’imaginaient pas un Théâtre antique totalement vide de sa musique en cette période estivale. « Cette date est importante symboliquement pour nous. D’une part nous avions très envie de travailler avec les Escales, et c’est aussi le moment de dire aux Arlésiens, ça y est on reprend, on se retrouve, on est là. Ce projet nous ressemble et nous rassemble. On s’y est tous mis, les équipes des Escales, des Suds, la Ville d’Arles et les artistes » détaille Stéphane Krasniewski, directeur du festival des Suds

Les bénéfices seront reversés au personnel soignant de l’hôpital d’Arles

Dans le respect stricte des contraintes sanitaires et des gestes barrières, la jauge de théâtre antique accueillera le 8 juillet, 600 personnes, et sans buvette. « L’intégralité de la recette est à destination de l’hôpital d’Arles » poursuit Jean-Marc Pailhole. Des retrouvailles joyeuses et solidaires pour cette date unique.

« Protest Song » : Mercredi 8 juillet 2020, 22h. Théâtre Antique, Arles. Ouverture des portes à 21h. Concert complet