Autour du CCAS (Centre communal d’action sociale), représenté par Erick Souque, vice-président, Carole Fort-Guintoli, administratrice et Véronique Ponzé, directrice, la première table ronde des solidarités s’est tenue à Arles.

R. Boutillier / Ville d’Arles

Objectif : faire un état des lieux précis des aides apportées aux plus fragiles: maraudes, épiceries solidaires, colis alimentaires, paniers partagés, cuisines collaboratives… Ce sont donc les représentants de toutes les associations humanitaires et structures (Conseil départemental, Etat…), qui œuvrent en ce sens qui se sont réunis et qui ont pu échanger. Au centre, le rôle du CCAS est non seulement d’informer, mais aussi de coordonner ces actions, afin de n’oublier personnes. Cette table ronde sera désormais régulière (trimestrielle), pour faire un point des actions mais aussi des préoccupations nouvelles. Car pour tous, le constat est partagé d’une précarité en hausse et de l’émergence de nouvelles détresse notamment chez les personnes seuls (monoparentales ou non). L’aide des arlésiens (participation aux collectes alimentaires, dons divers) est essentielle et reste plus que jamais, un soutien précieux à l’égard de ceux que la municipalité a tenu à remercier et à saluer.

  • Les associations humanitaires ont besoin de soutien: n’hésitez à faire un don en ligne ou directement auprès des associations. Pour plus d’informations ici