Adjoint spécial de Salin-de-Giraud de 1971 à 1983, sous les mandats de Jacques Perrot, Joseph Herrera s’est éteint à l’âge de 88 ans. Homme engagé, épris de son village, généreux et dévoué, il repose désormais à Salin où lundi, la foule de ses amis est venue lui rendre un hommage sincère.

Présent lui-aussi, Patrick de Carolis, maire d’Arles, a tenu à lui rendre hommage en ces termes :

« Servir la patrie est une moitié du devoir, servir l’humanité est l’autre moitié » écrivait Victor Hugo. Joseph Herrera était cet homme de devoir,  engagé pour sa patrie qu’il a servie en Algérie et acteur du souvenir dans toutes les commémorations, engagé pour ses pairs, son village et sa ville, chaque jour et chaque heure.

Homme de conviction, fidèle à l’idéologie qu’il défendait, élu de la Ville d’Arles et élu régional, il a dédié sa vie aux combats qui lui semblaient justes, avec intégrité, humilité et courage.

A Elise son épouse, à Jean-Noël et Gérard ses neveux, à ses proches et ses amis, j’adresse au nom du Conseil municipal d’Arles, nos plus amicales pensées et notre profond respect.«