Photo Florent Gardin / ACCM

« Symboliquement, c’était important de tourner la page avant Noël ». Vice-présidente d’ACCM en charge de la collecte, du tri et de la gestion des déchets, Mandy Graillon avait le sourire, mardi 15 décembre 2020 au matin, en voyant les tractopelles à l’œuvre sur le champ de tir de Pont-de-Crau. L’opération de déblaiement des décombres de la tornade est en marche, comme s’y était engagé le maire d’Arles et président de la Communauté d’agglomération ACCM, Patrick de Carolis, le 15 octobre dernier, date du premier anniversaire de la catastrophe qui a frappé le quartier. 1000 tonnes de déchets avaient été déposés dans les bennes mises à disposition des sinistrés, puis déposés dans l’urgence sur le champ de tir. ACCM a investi environ 150 000€ pour les évacuer.

« Il ne fallait pas que ce terrain devienne une décharge, avec les risques d’incendie que cela implique, explique Patrick de Carolis. Et puis c’est une façon d’effacer l’une des dernières cicatrices de la tornade. » Les décombres sont triés sur place par l’entreprise ITP Recyclage : les déchets verts deviendront du compost, le bois sera transformé en panneaux de bois, l’acier sera recyclé par un ferrailleur et les gravats seront traités à la carrière d’Istres. L’opération prendra environ une semaine. Viendra ensuite le temps de la réflexion sur l’avenir de ce terrain de 5 hectares bordant la route d’Eyguières. « Il faut le mettre en valeur » insiste le maire d’Arles, évoquant l’implantation de logements, d’entreprises ou d’un groupe scolaire comme autant de pistes à explorer.