Journée arlésienne pour Marie Aubert, préfète à l’égalité des chances pour le département des Bouches-du-Rhône, vendredi 5 février. Elle avait choisi d’évoquer avec le maire et président de la communauté d’agglomération, Patrick de Carolis, les différents dossiers en cours et les projets portés par la nouvelle municipalité.

Et c’est à Griffeuille, en compagnie de Fabienne Ellul, sous-préfète et des élues de la Ville d’Arles Mandy Graillon, Sophie Aspord, Carole Fort-Guintoli et Sonia Echaiti, qu’elle a choisi de faire cet état des lieux.

Bilan et perspectives

Parmi les dossiers, celui du Projet de Renouvellement Urbain de Barriol dont le comité de pilotage s’est tenu le 4 février et qui poursuit sa route pour une validation prochaine. Il prévoit une requalification totale du quartier à l’instar du projet semblable conduit à Tarascon (quartier des Ferrages). Un dossier « oublié » depuis quelques années mais « qui exige toute notre attention et notre énergie » soulignait Patrick de Carolis.

Autre dossier et autre bonne nouvelle : Arles a été retenue pour la création d’un Bus France Service : un outil pour venir à la rencontre des Arlésiens les plus éloignés, dans leurs démarches administratives.

Le collectif L’Isba qui travaille avec près de 300 enfants et jeunes de toute la ville, a séduit la Préfète par son énergie et son travail de mixité sociale. Photo F.Gardin/ville d’Arles.

A citer également, la relance des centres sociaux existants (Trébon et Barriol), et le projet de demande d’un agrément Centre Social à Griffeuille. A cet effet, Marie Aubert a découvert le travail réalisé par la Maison de quartier et le collectif l’Isba: autant d’initiatives auxquelles s’ajoutent la lutte contre la fracture numérique, via des ateliers personnalisés et l’acquisition d’ordinateurs dont sont dotés les centres. Avec le soutien d’ACCM, la Ville a également acquis des bornes numériques pour faciliter, avec l’aide d’un médiateur, l’accès aux démarches en ligne.

« Nous avons beaucoup de travail à conduire ensemble et je suis déjà vos projets avec la plus grande attention » a souligné Marie Aubert qui visitait aussi la salle de sport et divers équipements du quartier.