Photo @Escolo Mistralenco

C’est une figure du maintien des traditions qui a disparu, le 12 février 2021. Jacques Guérin, 81 ans, avait pris les rênes de l’Escolo Mistralenco en 1985, 80 ans après sa création par Frédéric Mistral. Celui qui fut aussi vice-président du comité des fêtes Festiv’Arles avait passé la main il y a deux ans, laissant une empreinte indélébile au sein de l’historique groupe de maintenance.

« La tradition, la musique, la transmission étaient son art de vivre et sa raison d’exister. Au service du groupe pendant plus de 30 ans, il était toujours prêt à élaborer un spectacle, un évènement, à prendre contact avec les uns et les autres pour mettre un projet sur pied. Ne ménageant ni sa peine ni son temps, il était le référent du groupe, son pilier. Œuvrant au sein de l’Escolo et bien au-delà pour la cause folklorique », peut-on lire sur la page Facebook créée en son hommage le surlendemain de sa disparition. Ses obsèques ont eu lieu ce mardi 16 février 2021, en l’église Saint-Trophime.