Loïc Picard et Mireille Lesueur sont les nouveaux président et vice-présidente du Conseil des sages qui tenait mardi 16 mars, sa première séance. Réactivé par Michel Navarro, adjoint au maire en charge de la démocratie de proximité, le conseil des sages a vu une partie de ses membres renouvelée, notamment à la demande du maire, pour que la parité soit respectée.

Patrick de Carolis était présent lors de cette première séance, pour renouveler sa volonté de bénéficier des conseils de ces « sages »: « sages par l’expérience, par l’expertise, et sans doute par le recul que vous avez, tandis que nous sommes nous, absorbés par l’action« . Il a tenu aussi à saluer le travail de Jean-Claude Guigue, ancien président et dont Mireille Lesueur était déjà, la vice-présidente.

Michel Navarro, adjoint au maire et Loïc Picard, nouveau président du Conseil des sages. Photo Philippe Praliaud/ville d’Arles

Créé en 2006, et bientôt complété par un conseil municipal des jeunes, avec lequel des passerelles seront tissées, le Conseil des sages d’Arles se saisit ou est saisi par les élus, de différents dossiers sur lesquels ils travaillent, avant de fournir un rapport remis à la municipalité. Parmi les sujets qui seront sans doute abordés prochainement, figure la place des aînés dans la ville, la politique de santé pour un état des lieux, l’accueil des neo arlésiens et des jeunes générations, la mobilité… Des sujets parfois déjà abordés, mais qui seront ré-actualisés sous la houlette de Loïc Picard, qui a fait face pour cette élection à Philippe Vial.

Mais c’est dans l’harmonie que tous sont désormais prêts à travailler: « Nous ne sommes ni un club de 3e âge, ni un conseil municipal bis, encore moins un lobby » précisait le nouveau président, impatient de se remettre au travail, de désigner des référents territoriaux pour une meilleure prise en compte des villages et hameaux, et l’organisation de séminaires.