L’organisation a été particulièrement soignée et rigoureuse : jeudi 18 mars, c’est à l’école Amédée-Pichot que les premiers tests salivaires pour le département des Bouches-du-Rhône dans les écoles, ont été lancés.

Ainsi, les parents ont été sollicités, afin de déterminer ou non et par écrit, s’ils souhaitaient que leurs enfants effectuent  ce dépistage. Et ce sont 42 enfants sur les 109 que compte l’établissement qui ont fait ces tests, sous la surveillance d’un médecin biologiste (LaboSud), et des infirmières scolaires du secteur. 14 adultes (personnel Education Nationale et agents municipaux) ont également pu profiter de l’opération.

Le directeur académique, ainsi que les élus Frédéric Imbert et Erick Souque et un représentant des parents d’élèves ont suivi cette première : « Je suis très heureux qu’Arles ait été choisie pour cette expérience. Cela démontre la confiance que nous porte l’inspection académique et cela va dans le sens du centre de vaccination et de dépistage que nous avons créé » a indiqué l’adjoint en charge de l’Éducation.

A noter que les résultats de ces tests sont confidentiels et soumis au secret médical : chaque famille recevra donc par courriel, les résultats concernant leurs enfants. Sur la base de cette expérience, l’opération va être prochainement lancée dans tout le département.