Les plus anciens se souviennent de Reine Durand conseillère municipale (sous le mandat de Jean-Pierre Camoin entre 1983 et 1995), femme engagée et déterminée. A 91 ans, elle s’est éteinte dans la paix, après une longue vie de dévouement et de gentillesse.

Car c’est cette gentillesse que l’on retiendra de ce petit bout de femme, toujours active, fondatrice aux côtés de Danièle Valette et de toute une joyeuse équipe, des Prémices du Riz, de la Confrérie du Riz et du festival Peplum.

Elle avait aussi, mis toute son énergie au fleurissement de la ville, et pour obtenir le fameux label, elle avait su convaincre particuliers comme associations de s’engager à donner des couleurs dans leurs quartiers comme dans leurs jardins.

Patrick de Carolis a rendu hommage à cette « femme d’honneur, fidèle à ses engagements, à ses amis et qui laissera le souvenir de son sourire et de sa bienveillance. Arles est fière d’avoir su compter dans les rangs de ceux qui siègent au sein du conseil municipal, des femmes et des hommes de cette qualité: humbles et fidèles, courageux et déterminés, engagés et travailleurs pour le bien de leur ville« .

Reine Durand, qui travailla longtemps au centre hospitalier Joseph-Imbert, sera inhumée dans l’intimité dans le cimetière de Saint-Etienne du Grès où elle était née.

L’ensemble du conseil municipal d’Arles adresse ses sincères condoléances à ses frères et soeurs ainsi qu’à ceux qui l’ont aimée.