Historiquement, jamais un tel contrat de développement et d’aménagement liant la Ville d’Arles et le Département des Bouches-du-Rhône n’avait été engagé.

Voté en assemblée plénière par le Conseil départemental le 30 avril dernier, ce contrat porte sur 25 millions d’euros d’investissements, dont plus de 16M€ financés par le Département. Ce qui porte le taux de subvention à 65%.

Sur trois années, ce contrat qualifié d’ »historique » par Patrick de Carolis, va permettre de financer un certain nombre de projets inscrits dans le programme d’investissements de 60 millions d’euros porté par la municipalité sur trois ans. Il s’agit de:

  • « Plan Marshall » pour la remise en état de la voirie communale (routes, trottoirs, chemins ruraux…) grâce à un budget multiplié par 4.
  • « Plan Propreté » avec le doublement des crédits affectés à l’acquisition de véhicules, d’engins de nettoiement et de matériels techniques
  • « Plan Lumière » avec la réfection du réseau d’éclairage public sur tout le territoire communal
  • Création du nouvel Hôtel de Police Municipale, afin d’accueillir les nouveaux effectifs (60 agents à terme) et le centre de supervision urbain.
  • Développement du réseau de vidéo-protection.
  • Augmentation de l’offre de formation à Arles (objectif : +1000 étudiants sur 5 ans), avec 360 000 euros d’investissement prévu sur 2021 pour rénover l’espace Van Gogh et autant sur l’hôtel Quiqueran de Beaujeu
  • Rénovation des bâtiments scolaires et végétalisation de cours d’écoles.
  • Lancement de toutes les études sur les grands projets : stationnement, cinéma en centre-ville, halles commerciales…