L’Arlésien Fabien Castellani, mercredi 2 juin dans les arènes des corrales de Gimeaux. Photo Ville d’Arles

Ils seront deux, dimanche 6 juin à 11 heures dans les arènes d’Arles, à faire leur tout premier paseo en habit de lumière. Une étape importante dans leur jeune carrière, et un souvenir pour la vie pour Raquel Martin, 17 ans, et Antonio Plaza, 16 ans. La première vient de Salamanque, en Espagne. Repérée par Cristina Sanchez, plus grande torera de l’histoire, elle est l’un des espoirs féminins de la tauromachie espagnole. Arles aura donc le privilège d’être le théâtre de ses grands débuts. Le second est Arlésien, et a montré mercredi 2 juin dans les arènes de Gimeaux qu’il était prêt pour ce grand rendez-vous.

Au cour de cet entraînement en costume de lumières, il a su profiter des qualités exceptionnelles d’un novillo de Patrick Laugier pour répéter ses gammes avec brio. « C’est un torero complet, qui plante les banderille et qui est capable d’enflammer le public » détaille son professeur à l’école taurine d’Arles, Mehdi Savalli. Le troisième novillero du cartel est le plus expérimenté. Fabien Castellani a 20 ans, et déjà une oreille coupée dans les arènes d’Arles à son actif. C’était en septembre dernier, et son classicisme avait fait mouche. Lui aussi est un élève de Mehdi Savalli, qui s’est dit « content et confiant » après la répétition générale de Gimeaux. Reste à espérer que les Arlésiens répondront présents pour les soutenir. Ils en ont besoin.

Dimanche 6 juin 2021 à 11h, six novillos de Gallon pour Fabien Castellani, Raquel Martin et Antonio Plaza.
Infos et réservations : 0 891 700 370 et arenes-arles.com