Le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes visitait lundi 16 août, les locaux du Centre de Vaccination. Une visite teintée d’optimisme pour lutter contre la pandémie.

Il est venu en voisin. Ou presque puisque c’est en profitant de vacances à Fontvieille que le secrétaire d’Etat délégué aux Affaires européennes est venu jusqu’à Arles. Objectif fixé « sans obligation » à tous les membres du gouvernement: « montrer que la France et l’Europe déploient tous les moyens de lutte contre la pandémie » et diffuser en ce sens, un message positif.

De son propre aveu, Clément Beaune qui était reçu par Fabienne Ellul, sous-préfète d’Arles, Patrick de Carolis instigateur au sein de la cellule Covid accompagnement, du centre installé à la CCI, Stéphane Paglia, président de la Chambre de Commerce, les médecins et l’ensemble du personnel soignant, n’a pas eu à se forcer: « 170 personnes dont 30 bénévoles mobilisées depuis le 15 janvier est remarquable. Je tiens à rendre hommage à toute l’équipe » a-t-il insisté, s’adressant notamment au Dr Rivière, médecin référent du centre.

Clément Beaune a rendu hommage aux équipes, professionnels et bénévoles pour « un travail remarquable ». Photo Florent Gardin/Ville d’Arles

98 611 doses injectées

Car les chiffres sont là: sur le territoire d’ACCM (Arles, St-Martin de Crau, les Saintes Maries de la mer, Boulbon, Tarascon et saint-Pierre de Mézoargues), 52% de la population a reçu les deux doses du vaccin (ce taux est de 54% au niveau du département), ce qui correspond à 98 611 doses déjà injectées. De quoi réjouir le secrétaire d’Etat, pour qui « on ne doit pas s’arrêter aux manifestations. Il y a un vrai engagement de tous pour lutter contre le virus et on voit bien que cette collaboration porte ses fruits (..). Je suis réellement impressionné par le travail que vous conduisez« .

Dans son domaine, celui des Affaires européennes, il a rappelé que dans les 31 pays de l’Union européenne, un seul certificat est désormais partagé, « tandis que nous avons su partager les doses reçues. Et nous sommes l’un des deux seuls pays, avec le Danemark, où la vaccination comme le dépistage sont gratuits« .

Un message positif donc, destiné à inviter le plus grand nombre à se faire vacciner, au moment où le nombre de patients hospitalisés au centre hospitalier Joseph-Imbert est de 23 dont 5 en réanimation. Quant à un autre message politique que souhaiterait donner le ministre quant à une carrière locale c’est un « non » franc et clair: « il y a ici un excellent maire et un très bon député » a-t-il expliqué, déniant ainsi toute démarche électorale. Pour autant, il devrait revenir très prochainement à Arles, pour évoquer le rayonnement de la ville et de possibles projets pour Arles.