Du 16 au 18 septembre, la cinquième édition des Luma Days invite, au Parc des Ateliers, des artistes, des penseurs, des scientifiques et le public à réfléchir autour du concept de « recomposition ». L’objectif : proposer des solutions, qu’il s’agisse de concevoir de nouvelles formes d’habitats, d’utiliser les ressources naturelles ou encore de raconter le monde différemment ou d’inventer de nouvelles façons d’agir ensemble.
Au coeur de ce grand forum des idées, la première journée sera consacrée au développement territorial, ou comment comment concilier les impératifs économiques, écologiques et sociaux en s’appuyant sur les ressources existantes, qu’elles soient matérielles, financières, culturelles et humaines. La seconde journée s’intéressera à la transmission des savoirs, tandis que la dernière, intitulée « recomposer des mondes pluriels », invite à réfléchir à la façon d’accueillir des conceptions différentes des rapports entre les humains et leur environnement. Des thématiques plus que jamais d’actualité. Programme détaillé, consignes sanitaires et réservations sur www.luma.org

Pour achever ce programme en musique, Luma Arles accueille le festival We love green, le samedi 18 septembre à partir de 19h. Programme et infos : we love green x luma

photo de une : O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles