Photo Philippe Praliaud / Ville d’Arles

Cool et cohérente, festive et militante, la Fashion Fripe revient sans se prendre au sérieux pour alerter sur un sujet très sérieux : la surconsommation de textile. La troisième édition s’est ouverte le mercredi 24 novembre 2021 par une table ronde sur la gestion des déchets textiles, et se terminera dimanche avec un shooting photos. Entretemps, se succèderont défilés, ventes, vide-dressing, apéro et atelier tricotage. Cet événement made in Arles prend de l’épaisseur grâce au soutien financier d’ACCM et logistique de la Ville d’Arles, qui a permis à la Fashion Frip d’établir son QG à l’église des Frères prêcheurs. « Le lieu le plus cool de la ville » s’enthousiasme Lisa Coinus en écarquillant les yeux sous les voûtes du XVe siècle de l’édifice.

La jeune créatrice de vêtements avait lancé l’événement en 2020 avec François Sandoz, directeur de la Ressourcerie, « pour promouvoir avec humour une mode actuelle, accessible et respectueuse de l’environnement ». Une volonté qui part d’un constat : chaque français achète chaque année 8 kilos de vêtements neufs et les filières de recyclage débordent. La solution ? Déringardiser la seconde main. « Dès qu’un habit a un petit trou, on se dit qu’il est foutu, on le jette et on rachète, alors qu’on peut faire encore plein de belles choses avec » glisse Lisa Coinus. Si vous ne la croyez pas, allez donc faire un tour à la Fashion Fripe.

IIIe édition de la Fashion Fripe, du 24 au 28 novembre 2021. Toutes les infos ici.