Le tirage au sort du Festival a envoyé à Arles des équipes d’Australie, du Pays de Galles, des îles Fidji, de Géorgie et du Chili. Photo FMRA

Tous les férus de ballon ovale l’ont noté dans leur agenda : la prochaine coupe du monde de rugby aura lieu en France, en septembre 2023. Et Arles a tenu à participer à la fête à sa façon, puisque le stade Fournier recevra le Festival mondial du rugby amateur, organisé en marge de la compétition phare. Le tirage au sort a eu lieu le vendredi 27 novembre dernier à Aix-en-Provence en présence de l’adjointe au sport Sibylle Laugier et du président du Rugby Club Arlésien (RCA) Daniel André (photo). Arles a hérité de la poule C, qui sera composée de clubs venus d’Australie, du Pays de Galles, des îles Fidji, de Géorgie et du Chili. Les 23 et 24 septembre 2023, une centaine de joueurs amateurs de tous horizons débarqueront à Arles et s’affronteront à travers des matchs de 20 minutes.

« Ils resteront ensuite pour visiter la ville et la Camargue, assister à une ferrade et éventuellement s’entraîner avec le RCA » précise Daniel André, ravi d’accueillir cette compétition qui sera largement médiatisée. « C’est formidable pour l’image du club et de la ville » insiste-t-il. « Arles avait tout pour être l’une des cinq villes hôtes du Festival (avec Digne, Saint-Maximim, Saint-Raphaël et Port-de-Bouc, Ndlr) qui se déroulera exclusivement dans la région. On a senti une vraie volonté du club et de la mairie de faire partie du projet » salue Jérémy Teyssier, président du Rugby Club Dignois, club organisateur de la compétition et qui accueillera les phases finales. Le RCA et la Ville travaillent par ailleurs sur l’organisation d’un tournoi de rugby dans les arènes pendant la coupe du monde, et songent également à projeter une rencontre du XV de France sur écran géant.

Toutes les infos sur le Festival mondial du rugby amateur ici.