L’enquête de recensement est menée par les agents recenseurs recrutés par la Ville auprès d’un échantillon de 8% de la population arlésienne, soit 2386 foyers. Photo R. Parent/Ville d’Arles.

Du 20 janvier au 26 février, les neuf agents recenseurs, recrutés par la Ville, se rendront dans les foyers arlésiens concernés cette année par l’enquête de recensement de la population. Si c’est votre cas, un courrier sera déposé dans votre boîte aux lettres pour vous en informer.
Puis un agent recenseur se présentera à votre domicile, muni d’une carte officielle, et vous remettra les identifiants pour répondre au questionnaire en ligne ou si cela ne vous est pas possible, un questionnaire papier. La démarche est bien sûr gratuite, mais obligatoire. www.le-recensement-et-moi.fr
Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, et cela de façon anonyme. Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal. Toutes les personnes qui ont accès aux données, dont les agents recenseurs, sont soumises au secret professionnel.

À quoi sert le recensement ?
Le recensement permet de connaître la répartition de la population et son évolution sur le territoire, de façon à prévoir notamment les équipements nécessaires (crèches, écoles, médecins, maisons de retraite…). Les résultats sont également utilisés pour calculer la participation de l’Etat au budget de la commune. Les résultats sur le site www.insee.fr