Plaisir de la lecture, invitation au voyage, découverte des savoir-faire autour de l’édition… Depuis sa création en 2018, le festival Arles se livre est à la croisée de ces mondes et sa quatrième édition, qui se déroulera cette année sous la coordination de la médiathèque d’Arles, déclinera toute une série de rencontres et d’animations pour voyager entre ces univers. Le coup d’envoi sera donné le vendredi 25 février aux Cinémas Le Méjan avec l’avant-première du film De nos frères blessés, adapté d’un ouvrage de Josep Andras, paru chez Actes Sud. C’est à la médiathèque et à l’espace Van-Gogh que se déroulera l’essentiel du reste du programme, comme le rendez-vous autour de l’édition, sur les deux jours.

La petite fabrique du livre

La journée du samedi 26 février est tournée vers les savoir-faire autour de la fabrication des livres. La restauratrice Amandine Villard fera démonstration de ses talents sur les ouvrages anciens des fonds patrimoniaux de la médiathèque et deux ateliers de création autour du papier marbré seront proposés aux enfants. Le service des Archives de la Ville accueille aussi les familles pour un atelier sur de la bande dessinée (le samedi et le dimanche). Enfin, le musée Réattu propose Au fil du Rhône d’Henri Bosco, rives
et dérive, un voyage en lecture, musique et chansons, librement inspiré du roman Malicroix.

Arpenter la ville et le territoire

Arles et la Camargue ont, de tous temps, nourri les imaginations des auteurs et inspiré de très belles pages. Jusqu’à tout récemment, avec la venue, en 2021, des auteurs Carole Martinez et Velibor Colic, invités en résidence d’écriture à Arles. De leurs pérégrinations, sont nés deux ouvrages qu’ils présenteront le dimanche 27 février à 11 heures à la médiathèque. Un atelier d’écriture itinérant à travers la Camargue, une balade contée autour des monuments arlésiens ou encore une promenade sur les traces de La bête du Vaccarès, le roman de Joseph d’Arbaud, sont également au
programme.

Du 25 au 27 février. Tout le programme sur arles-agenda.fr