Il y avait un longue file d’attente, jeudi 17 novembre 2022, devant le Palais des congrès, à l’heure où Provence Prestige ouvrait ses portes. Preuve que du haut de ses 29 éditions, le salon de l’art de vivre en Provence continue de séduire. « Comme d’habitude, la magie de cet événement donne envie de se plonger dans les festivités de Noël » souriait Patrick de Carolis lors de l’inauguration. Et le président de la CCI Stéphane Paglia de rappeler que Provence Prestige implique « 2M€ de retombées économiques pour le territoire » et assure « la promotion de nos artisans et de leur savoir-faire ».

Le maire Patrick de Carolis et le président de la CCI Stéphane Paglia dans les allées de Provence Prestige.
/ Photo R. Boutillier – Ville d’Arles

Flâner dans les allées du Palais des congrès ce week-end, c’est mesurer tout la richesse d’Arles en la matière : parmi les 24 exposants du cru (le plus gros contingent parmi les 130 stands) on trouve des bijoutiers et des vignerons, des créateurs de lampes et des maisons d’édition, un luthier, un producteur d’huile d’olive et un autre de jus de fruit ou encore une sabreuse de ruban.

Béatrice Wydler, créatrice de poupées.
Photo R.Boutillier / Ville d’Arles

Quinze d’entre eux vivent leur tout premier Provence Prestige. C’est le cas de Béatrice Wydler qui a installé dans la salle Mistral son petit univers fait de poupées et de petites boîtes enfantines, personnalisables et faites à la main. Cet ancienne agricultrice a commencé à en fabriquer pour les offrir à ses petits enfants. Il y a 18 mois, elle en a fait son métier, et compte sur Provence Prestige pour se faire connaître. David Combier a le même objectif. Ce menuisier raphélois vient de lancer « L’atelier pierre et bois » spécialisé dans la création de lampes. « L’idée, à terme, est d’ouvrir une boutique, mais Provence Prestige nous permet d’avoir déjà un contact avec la clientèle » explique l’artisan, qui travaille essentiellement sur commande.

À quelques pas de là, la société arlésienne d’aménagement intérieur Socas présente « LightInArles », une nouvelle gamme de luminaires en bois flotté imaginée par son patron, Fabien Roux. « J’ai démarré ces créations pendant le confinement avec du bois venant du Rhône. C’est avant tout un plaisir » glisse-t-il.

Le plaisir, c’est aussi ce qui guide l’Arlésienne Isabelle Gonzales, qui expose dans la salle Camargue ses fauteuil de récup’ entièrement relookés, souvent à la sauce camarguaise. Derrière chaque stand, chaque objet, chaque gourmandise, chaque artisan, se cachent ainsi un savoir-faire et souvent de belles histoires. Vous avez jusqu’à lundi pour les découvrir.

Toutes les photos de l’ouverture de Provence Prestige sont à voir dans la phototèque.

Toutes les infos sur le site de Provence Prestige.

Les horaires :
Jeudi 17 novembre 2022 : 12h – 20h (fermeture des portes 19h)
Vendredi 18 novembre 2022 : 10h – 23h (fermeture des portes 22h)
Samedi 19 novembre 2022 : 10h – 20h (fermeture des portes 19h)
Dimanche 20 novembre 2022 : 10h – 20h (fermeture des portes 19h)
Lundi 21 novembre 2022 : 10h – 17h (fermeture des portes 16h)