La préfète de police des Bouches-du-Rhône Frédérique Camilleri en discussion avec l’adjointe à la sécurité, Mandy Graillon. Photo Philippe Praliaud / Ville d’Arles

« Ça répond à un besoin de la population et ça fonctionne très bien ». La préfète de police des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, s’est montrée convaincue par les permanences de gendarmerie mises en place à Raphèle et Moulès depuis le 7 mars 2023. Si elle s’est rendue sur place, mardi 13 juin, c’est que ce dispositif arlésien est inédit dans le département. « C’est un moyen d’être plus proche des habitants, qui peuvent désormais déposer une plainte ici, répondre à une convocation où se renseigner sur nos dispositifs de vigilance et de protection » détaille le commandant Florian Gerbal. La Ville d’Arles a rendu le projet possible en mettant à disposition de la compagnie de gendarmerie d’Arles les locaux du garde-champêtre de Raphèle, qui jouxte La Poste, et la mairie annexe de Moulès. Deux militaires y tiennent des permanences, deux journées par semaine.

Arles, « une ville engagée »

Trois mois après le lancement, l’heure est au premier bilan. « Les habitants commencent à bien connaître ce service et y ont de plus en plus recours » fait remonter Constant Caylus, patron de la gendarmerie des Bouches-du-Rhône. Ce 13 juin, les gendarmes ont pris une plainte pour un vol de voiture et patrouillé dans Raphèle. « Il y a 3700 habitants ici, donc cette présence des gendarmes est légitime, elle rassure les gens » glisse l’adjointe à la sécurité, Mandy Graillon. Adjoint délégué à Raphèle, Gérard Quaix, se félicite aussi que les forces de l’ordre soient désormais bien visibles, et les visages des gendarmes familiers. « Cela va exactement dans le sens de ce que demande le ministre de l’Intérieur » note Frédéric Camilleri, relevant qu’Arles est « une ville engagée ». Le dispositif de permanences, fort de ces premières réussites, pourrait être bientôt étendu à Mas-Thibert.

Les horaires des permanences : à Raphèle le mardi de 8h30 à 11h30 dans le local du garde-champêtre (à côté de La Poste) et à Moulès le jeudi de 8h30 à 11h30 à la mairie annexe.